Accueil » Le saviez-vous ? » Les pompes à bras
 
Les pompes à bras
Dès la plus haute antiquité les hommes ont su qu'il fallait se protéger des incendies. Ils avaient remarqué que la pluie éteignait le feu et que les lacs et rivières stoppaient sa progession. Mais qui le premier eut l'idée de projeter de l'eau sur le feu ? Les Chinois ? Les Romains ?


pompe-a-brasLes Romains, autrefois, utilisaient des "siphones", des sortes de grandes seringues qu'ils remplissaient d'huile bouillante pour asperger leurs ennemis. L'idée leur vint un jour de se servir d'un tel "siphon" pour éteindre les incendies.

Le système fut perfectionné par Ctesibius (d'Alexandrie). dans les années 130 avant Jésus-Christ : une grande pompe aspirante et refoulante, composée de deux corps de pompe cylindriques avec des pistons verticaux. Des barres manoeuvrées par plusieurs hommes permettaient d'abaisser et de relever alternativement les pistons.

pompe-a-brasIl a fallut attendre le XVIIe siècle pour que la seringue soit perfectionnée. Mais c'est un allemand, Hautsch de Nuremberg qui mit au point la première machine à laquelle le hollandais Jan Van der Heide apporta un complément important : une tuyauterie de cuir flexible permettant de fournir de l'eau à distance. Ainsi naquirent les "pompes à bras" dites "pompes hollandaises".

 

 

Copyright © 2009 EOAS. Tous droits réservés.

EOAS - Rue Saint-Honoré - 1933 Sembrancher - Valais - Suisse

eoas_sembrancher at netplus.ch